Skip to main content

You are here

Conduite de plongée

Soyez un plongeur responsable!
  • Informez-vous sur les écosystèmes marins que vous découvrirez aux Açores
  • Informez-vous sur les habitants qui vous accueilleront : traditions, histoire, économie, ressources naturelles et culturelles.
  • Soyez en forme! S’il y a longtemps que vous ne faites pas de plongée, préparez-vous de manière à bien gérer votre plongée: poumon-ballast, gilet et stabilisateur les meilleurs possibles. Si besoin est, demandez à un centre de plongée un perfectionnement de votre flottabilité.
  • Informez-vous sur le site que vous allez découvrir, ce qui rendra votre plongée bien plus riche. Ainsi, vous serez plus qu’un plongeur-spectateur, et vous saurez identifier les animaux, connaître leurs comportements et savoir où les trouver. Vous saurez observer l’incroyable faune cachée!
  • Demandez des informations sur les espèces menacées ou protégées, ainsi que sur celles qui peuvent être dangereuses pour les plongeurs.
  • Choisissez des palmes courtes et peu agressives, si vous ne faites pas une plongée avec courant.

Dans le bateau

  • Ne jetez rien à la mer.
  • Demandez un récipient où déposer mégots de cigarettes, déchets de plastique, emballages d’aluminium, etc.
  • Fixez correctement les manomètres et la source d’air alternative contre votre corps, de manière à ce qu’ils ne pendent pas durant la plongée, et ne traînent pas sur le fond, et évitez ainsi une éventuelle destruction de la faune et de la flore.
  • Pensez à faire une immersion lente et contrôlée, de manière à ne pas choquer contre la vie du fond, et à éviter d’éventuels problèmes de narcose.
  • Contrôlez votre flottabilité, la position de votre corps et votre équipement, de manière à ne pas toucher d’organismes fixes, petits et fragiles, et ayez une attention particulière aux mouvements de vos palmes. La multiplication des chocs détruit ces êtres fragiles. Rappelez à l’ordre les plongeurs qui n’ont pas cette attention!
  • Comprenez combien vos interactions affectent la vie aquatique. Évitez de toucher, d’utiliser, d’alimenter ou de déplacer des êtres marins. De telles actions peuvent les stresser, perturber leurs comportements d’alimentation et de reproduction, déséquilibrer les écosystèmes ou provoquer un comportement agressif chez des espèces qui normalement ne le sont pas.
  • Ne perturbez pas les animaux! S’ils se réfugient dans leur cachette, ne cherchez pas à les en faire sortir. Attendez patiemment et sans bouger qu’ils retrouvent leur calme et sortent de nouveau.
  • Respectez le patrimoine culturel subaquatique. Les plongeurs sont privilégiés dans leurs visites d’épaves, qui sont aussi des habitats importants pour les êtres marins. Aidez à la préservation de ces lieux, et ne prélevez pas d’objets archéologiques
  • Ne recueillez pas de souvenirs du fond marin. Prenez des photos, gardez des souvenirs en votre esprit, et ne laissez que des bulles d’air!
  • Soyez un modèle pour les autres plongeurs! Donnez le bon exemple, dans vos interactions avec l’environnement marin, de manière à ce que d’autres apprennent en vous voyant agir.
  • Attention en prenant des photos. De nombreux êtres marins sont fragiles, indépendamment de leur taille. Des techniques de photo inappropriées peuvent endommager la vie marine sensible au battement d’une palme, au déclic d’une caméra ou d’un cylindre, et même au toucher de la main.
  • Restez neutre. Les systèmes photo peuvent avoir des stabilisateurs ou une flottabilité positive. Assurez-vous d’emporter tout le matériel photo et de plongée nécessaire, et de bien régler leur stabilisation, de manière à éviter tout contact avec le substrat marin. Assurez-vous bien de votre flottabilité et de celle de votre système photo avant de plonger dans des environnements fragiles.
  • Résistez à la tentation. Évitez de toucher, de manipuler, de poursuivre ou de maltraiter les êtres marins. Évitez de changer leur position pour obtenir une photo parfaite. Beaucoup de ces êtres sont timides et se stressent facilement, ce pourquoi de telles actions peuvent provoquer des changements dans leur alimentation ou leur reproduction, ou provoquer encore des réactions agressives.
  • Soyez patient. Pendant votre plongée, déplacez-vous lentement et laissez les créatures marines manifester leur comportement naturel pour obtenir une bien meilleure photo.
  • Cherchez à économiser l’eau douce. C’est notre bien le plus précieux!
  • Choisissez de préférence des installations qui évitent une consommation excessive d’eau douce, comme par exemple un bassin où laver les équipements et des douches à débit contrôlé.
  • Les Açores possèdent un très riche patrimoine naturel et culturel. En dehors de vos activités de plongée, n’hésitez pas à sortir de votre centre ou de votre logement, pour vous promener et découvrir les autres beautés naturelles des Açores, ainsi que la culture de la population, connue pour sa sympathie et son hospitalité.
  • N’achetez pas de souvenirs d’origine maritime, comme par exemple des dents de requins, des étoiles de mer ou des coquillages.
  • Le Guia do Consumidor dos Peixes Açorianos (Guide du consommateur des poissons açoriens) informe le public de l’état de durabilité des populations des diverses espèces de poissons, et fournit une information pour un choix conscient. On trouve ce guide dans divers restaurants açoriens, et sur le lien.
  • Ne consommez pas de fruits de mer à l’époque où leur pêche est interdite, c’est-à-dire lors des périodes de leur reproduction, ce qui assure le renouvellement des stocks, comme c’est le cas des patelles, balanes, cigales, langoustes et crabes. Avant d’en commander au restaurant, informez-vous des périodes d’interdiction. Vous serez ainsi un consommateur responsable et contribuerez à la durabilité des écosystèmes marins.